Actualité

Élection présidentielle : un impact sur l’immobilier

Publié le 22 décembre 2016 à 14h06 - Mis à jour le 28 mars 2017 à 14h54
Élection présidentielle : un impact sur l’immobilier
L’élection présidentielle influence le marché immobilier. L’année de cette élection majeure, le volume de transactions immobilières enregistre généralement un net recul. L’année précédente ainsi que la suivante enregistrent, à l’inverse, un bond.

Le changement de président de la République, et donc possiblement de la politique sociale et fiscale, génère une incertitude chez les Français. Ce manque de visibilité, et donc la crainte d’une situation moins favorable, se traduit par un immobilisme dans les projets de vie.

Au premier rang des préoccupations des Français, l’immobilier est particulièrement impacté par cet événement politique. L’analyse des dernières élections présidentielles en France démontre cet immobilisme. En moyenne, l’année d’une élection présidentielle, on enregistre près de 4% de transactions immobilières en moins. Un effet anticipateur vient toutefois booster les transactions de l’année précédant celle de l’élection. Le volume de transactions est alors en moyenne supérieur de presque 5%. L'année suivante, une élection présidentielle connaît également un rebond de plus de 2%.

Quelques exceptions existent cependant. L’année 2002, bien qu’étant une année d’élection présidentielle, a ainsi vu le nombre de transactions immobilières progresser de 3,4%.

Des professionnels de l’immobilier, interrogés sur leurs perspectives en 2017, tendent vers un impact négatif de cette élection (53% des professionnels) ou sans incidence (32%). Pour les plus optimistes (seulement 9%), l’attractivité des taux d’intérêt des crédits immobiliers et la reconduction des dispositifs d’aide à l’accession (PTZ, Eco-PTZ, Pinel), devraient l’emporter sur l’anxiété que peut générer l’élection.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.