Actualité

SOLIHA, le nouvel acteur de la précarité énergétique

Publié le 12 février 2016 à 09h18 - Mis à jour le 2 février 2018 à 13h13
SOLIHA, le nouvel acteur de la précarité énergétique
Plusieurs options se présentent aux propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Ils peuvent entamer eux-mêmes des travaux, avoir recours à une ou des entreprises spécialisées et enfin, ils peuvent s’adresser à une structure d’accompagnement associative ou publique.

Les collectivités sont de plus en plus nombreuses à proposer ce type d’accompagnement, souvent en s’appuyant sur des acteurs existants.

L’accompagnement par un tiers associatif offre, en effet, plusieurs avantages. Il permet de bénéficier d’un diagnostic thermique indépendant, donc objectif. Ce type d’acteur sait parfaitement mobiliser les aides disponibles, tant celles de l’État que celles des régions ou des collectivités. Il saura immédiatement estimer l’éligibilité aux aides de l’ANAH, par exemple, voire prendre attache avec la mairie pour obtenir une aide dérogatoire exceptionnelle. Enfin, il peut aider à la bonne réception des travaux en s’assurant du respect par les entreprises de la réalisation en conformité des travaux commandés.

Deux grands acteurs associatifs se partageaient jusqu’à maintenant ce marché : Pact Arim et Habitat et Développement. Courant 2015, ils ont fusionné leurs structures pour devenir SOLIHA.

À lui seul, ce nouvel acteur représente 75% de l’activité nationale de l’amélioration de l’habitat. Il se compose de près de 200 structures associatives de proximité, 2.700 salariés et 3.200 bénévoles. Il permet d’améliorer environ 50.000 logements chaque année. Au-delà de la performance énergétique, SOLIHA intervient également comme un acteur du maintien au domicile et de l’accessibilité.

 

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.