FAQ

Quelle fiscalité pour l’épargne logement en 2018 ?

08/01/2018
Mis à jour le 11/01/2018

Prêts règlementés

L’épargne-logement sera moins intéressante en 2018

Plusieurs modifications majeures devraient, si elles sont votées en l’état lors de l’étude du projet de loi de finances pour 2018, affecter les plans et comptes épargne logement (PEL) et (CEL) en 2018. En effet, les intérêts des produits d’épargne logement ouverts à compter du 1er janvier pourraient être soumis au PFU (prélèvement forfaitaire unique) à 30 % dès la première année. Ceux ouverts avant cette date, en revanche, continueraient d’être exonérés d’impôt sur le revenu pendant douze ans. Seules s’appliqueraient la CSG et la CRDS (17,2 % à compter du 1er janvier 2018).

Par ailleurs, la prime d’État, qui pouvait grimper jusqu’à 1 525 € sous certaines conditions lors de la souscription du prêt immobilier lié au plan, pourrait être supprimée.

Epargne logement : produit permettant, après une phase initiale d’épargne, d'obtenir un emprunt pour financer l’achat, la construction ou la rénovation de sa résidence principale.