Conseils pratiques

Gagnez de l’argent avec votre maison ou votre appartement !

Gagnez de l’argent avec votre maison

11/12/2015
Mis à jour le 18/04/2017

Mise à disposition pour des tournages, location saisonnière, chambre d'hôtes : plusieurs pistes peuvent vous permettre de rentabiliser une résidence principale ou secondaire. Suivez le guide !

La location saisonnière

Première solution, louer votre logement pendant que vous ne l’utilisez pas. S’il s’agit d’une résidence secondaire, privilégiez les périodes de « haute saison » (hiver en montagne et été en bord de mer) qui vous rapporteront le maximum d’argent en un minimum de temps ! Vous pouvez aussi louer votre résidence principale lorsque vous êtes vous-même en vacances.

Attention, dans les villes de plus de 200 000 habitants et en première couronne parisienne, la mise en location saisonnière d’un bien d’habitation est soumise à des formalités administratives. Vous devez notamment obtenir une autorisation de changement d’usage auprès de la mairie.

À noter : si le bien constitue votre résidence principale, vous pouvez le louer sans autorisation administrative préalable, dans la limite de quatre mois par an. Si vous êtes locataire, vous devez nécessairement obtenir l’accord de votre propriétaire.

Dans tous les cas, vos loyers seront imposés au titre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

La location d’une pièce de votre résidence principale

Besoin de revenus complémentaires ou tout simplement de compagnie ? Vous pouvez louer une pièce de votre résidence principale. Lorsque cette pièce (le plus souvent une chambre) constitue la résidence principale du locataire, vous devez respecter un certain formalisme : signature d’un bail d’un an (9 mois si le locataire est un étudiant), fourniture des diagnostics obligatoires, etc. Si le loyer pratiqué est « raisonnable », les revenus tirés de la location sont exonérés d’impôt. L’administration fiscale fixe, chaque année, des plafonds en deçà desquels les loyers sont défiscalisés.

La loi de finances rectificative pour 2015 (art. 18) a étendu le bénéfice de ce dispositif à la location meublée d’une partie de sa résidence principale à des travailleurs saisonniers.

Vous pouvez aussi vous lancer dans une activité de chambre d’hôtes et accueillir des touristes de passage. Attention, cela demande une grande disponibilité pour l’accueil, le ménage…. Vos revenus peuvent être défiscalisés s’ils n’excèdent pas 760 € dans l’année. Au-delà, ils sont soumis au régime des BIC.

À noter : la location d’une pièce de votre résidence principale ne nécessite aucune autorisation (mairie, copropriété…) si vous en êtes propriétaire. Les locataires, en revanche, doivent solliciter l’aval de leur bailleur.

La mise à disposition pour des tournages

Si votre logement est situé en Ile-de-France ou dans un lieu de villégiature réputé et qu'il dispose d’une pièce d’au moins 50 m², vous pouvez le proposer pour des tournages de films ou de publicités. C’est la solution la plus rentable : une belle propriété ou un vaste appartement se loue entre 1000 et 3 000 € par jour. Il faut compter une journée de tournage pour un spot publicitaire et quatre à cinq jours pour un film. S'ils restent ponctuels, les revenus issus des tournages sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers.