Conseils pratiques

Cinq conseils pour bien choisir son assurance habitation

Cinq conseils pour bien choisir son assurance habitation

16/06/2015
Mis à jour le 12/08/2016

Pour les propriétaires, l’assurance multirisque habitation constitue une sécurité nécessaire pour la protection de leur patrimoine, mais aussi en cas de dommages causés aux tiers. Il est donc vivement conseillé de souscrire un contrat de ce type.

1- Ne sous-estimez pas la valeur du capital assuré

Plus le montant assuré est élevé, plus la prime est importante. Mais ce n’est pas une raison pour sous-estimer vos biens. Pour une habitation standard, comptez de 5 000 € à 10 000 € de mobilier par pièce principale. Réévaluez ce montant après un achat important (matériel hifi ou vidéo, par exemple) ou de gros travaux (construction d’une véranda, surélévation…). Si le montant de vos biens de valeurs excédent un certain montant, vous devrez souscrire un contrat spécifique : parlez-en à votre assureur.

2- Étudiez soigneusement les clauses du contrat

Regardez les montants des franchises (somme qui restera à votre charge en cas de sinistre). Renseignez-vous sur les modalités de remboursement : celui-ci s’effectuera-t-il après application d’un coefficient de vétusté (par exemple, 10 % par an pour un canapé) ou en valeur à neuf, c’est-à-dire sans vétusté ?

Pour la garantie vol, vérifiez les exigences (alarme, serrure trois points, barreaux aux fenêtres facilement accessibles…) de l’assureur. Si vous ne les respectez pas, votre indemnisation pourra être réduite.

3- N’oubliez pas d’assurer vos dépendances

Vérifiez que vos dépendances (abri de jardin, garage ou cave) sont couvertes par votre contrat habitation. Si vous possédez des équipements tels qu’une piscine, vous devez souscrire une garantie complémentaire.

4- Vérifiez l’étendue de votre responsabilité civile

Votre assurance habitation vous couvre aussi pour les dégâts matériels ou corporels que vous, votre conjoint, vos enfants ou votre animal de compagnie, pourraient causer à un tiers. Regardez quelles sont les exclusions (pratique d’un sport dangereux ou possession d’un animal dangereux, par exemple) et, si besoin, demandez à l’assureur l’adaptation des garanties.

5- Ne vous focalisez pas sur le montant de la prime

Plus que les primes, comparez les garanties. En effet, la modicité d'une prime peut simplement masquer une couverture réduite. Regardez aussi quels sont les services proposés en cas de sinistre (relogement si le logement n’est plus habitable, par exemple).

Pour aller plus loin :

Les contrats d’assurance dommages sont assurés par PACIFICA, S.A. au capital entièrement libéré de 281 415 225 €, entreprise régie par le Code des Assurances. Siège social : 8-10 Boulevard de Vaugirard 75724 Paris Cedex 15. 352 358 865 RCS Paris. Les événements garantis et les conditions figurent au contrat.

Les différents contrats d’assurance sont distribués par votre Caisse Régionale de Crédit Agricole, immatriculée auprès de l’ORIAS en qualité de courtier. Les mentions de courtiers en assurances de votre Caisse sont à votre disposition sur www.mentionscourtiers.credit-agricole.fr ou dans votre agence Crédit Agricole.