Actualité

Qui a emprunté en 2015 ?

profil emprunteur 2015

12/02/2016
Mis à jour le 01/03/2017

Plusieurs organismes de crédit immobilier publient des données statistiques de leur activité 2015 qui renseignent sur le profil de l’emprunteur. Voici un récapitulatif des différents profils analysés.

LES PRIMO ACCÉDANTS

Le nombre de primo accédants reste stable en 2015 après une érosion de près de 20% depuis 2010. Ils représentaient 55% des transactions en 2010 et représentent désormais 35% des opérations immobilières.

Les primo accédants ont emprunté près de 5 ans de revenu en moyenne avec un montant moyen de crédit de 183 383 euros, sur une durée de 236 mois, soit près de 20 ans.

Ils apparaissent plus âgés et plus aisés. Les primo accédants les plus modestes sont en recul de 4% depuis 2010 alors que les plus aisés ont progressé de 5%. L’âge moyen de la première accession est passé de 32 ans à 36 ans entre 2010 et 2015, même si l’évolution des taux ces derniers mois permet à plus de jeunes acquéreurs d’accéder à la propriété.

Le PTZ, jusqu’alors octroyé majoritairement dans le neuf, n’a pas pu soutenir les primo accédants qui achètent majoritairement dans les grandes villes où le neuf est rare et cher. Ils s’orientent donc vers l’ancien. L’élargissement du PTZ dans l’ancien en 2016 devrait avoir une incidence positive. Les premiers chiffres de l’année 2016 semblent d’ailleurs déjà indiquer un rebond du nombre de primo accédants.

LES INVESTISSEURS

Les investisseurs sont en léger recul mais restent cependant nombreux, notamment grâce aux avantages de l’immobilier locatif, principalement le dispositif PINEL. Ils représentent environ 15% des transactions immobilières en 2015. Le revenu annuel médian d’un ménage investisseur locatif est en hausse de 5,8% entre 2010 et 2015, il est de 67 500 euros en 2015. L’emprunt médian pour ce type d’opération s’établit à 160 000 euros sur une durée moyenne de 19 ans et 6 mois. Les motivations des investisseurs sont en priorité la perspective de payer moins d’impôts, vient ensuite le moyen de disposer d’un revenu complémentaire et enfin la constitution d’un patrimoine.

LES AUTRES EMPRUNTEURS

L‘année 2015 a été marquée par un plus grand nombre de rachats de crédit immobiliers, ils ont représenté plus d’un tiers (37,3%) des crédits octroyés.  Ils devraient revenir dans des proportions plus neutres en 2016.

 

Pour l’ensemble des emprunteurs, le montant emprunté correspond environ à 4 ans de revenus. Le coût des opérations immobilières est de plus en plus lourd à supporter pour l’emprunteur.

Le montant moyen emprunté a diminué en 2015, tout comme l’apport personnel, entre 5 et 10% de baisse, qui traduit les difficultés de financement dans un contexte économique tendu.

La durée moyenne de remboursement est de 17,75 ans soit 213 mois. Cette durée s’est raccourcie ces dernières années, en lien avec l’évolution des taux.

Le nombre de Prêts à l’Accession Sociale (PAS) est en augmentation. Près de la moitié des PAS ont été octroyés dans 3 régions tendues : Île de France, Rhône Alpes et PACA. Le nombre de PTZ a quant à lui augmenté de l’ordre de 30%.

L’année 2015 a été marquée par une très forte part de rachats de crédits immobiliers, qui perturbe l’analyse des données statistiques. Quelques tendances peuvent quand même être relevées. Le coût d’une acquisition a été plus lourd à supporter pour un emprunteur en 2015. Fragilisés, les emprunteurs se sont davantage tournés vers les prêts aidés, dont le PAS et le PTZ. Quant aux avantages du dispositif PINEL, ils restent incitatifs dans la perspective d’un investissement locatif.

À lire également :

Dans le cadre de la réglementation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) en vigueur susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Dans le cadre de la réglementation du prêt à l’accession sociale en vigueur susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant de prêts concernant l’acquisition ou la construction d’un logement (ou certains travaux seuls garantis par une hypothèque ou une sureté comparable) le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt immobilier. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Pour des prêts  finançant uniquement certains travaux non garantis par une hypothèque ou une sureté comparable, le prêt prend la forme d’un crédit à la consommation. Vous disposez alors d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la conclusion du contrat pour revenir sur votre engagement.