Actualité

Quand l'immobilier se lance dans le web 3.0

Immobilier 3.0

22/03/2018

Promoteurs et agences immobilières n'ont d'autre choix que de s'adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs et à leurs attentes.

L'immobilier est entré de plain-pied dans l'ère du web 3.0. Explications.

La démocratisation de la 3D et de la réalité virtuelle

Pour les promoteurs, la 3D est un atout de poids pour vendre.

En effet, ces professionnels de l'immobilier ont une problématique majeure : ils doivent tenter de vendre un bien à des futurs occupants ou à des investisseurs avant même que la première pierre ne soit posée.

Difficile pour certains dans ce contexte de se projeter et d'imaginer réellement à quoi ressemblera le logement. Les plans ne suffisent plus pour convaincre.

Les acheteurs souhaitent voir le bien et surtout, le voir en situation. En leur proposant de visiter le logement avant sa construction, les promoteurs marquent des points.

Car avec un masque de réalité virtuelle, il est aujourd'hui possible de se promener dans un logement comme si nous y étions réellement. De plus, ce logement n'est pas une simple succession de pièces vides.

Il est aménagé, décoré avec des sols et des peintures. La 3D est une aide précieuse pour mieux visualiser les espaces et le potentiel réel de son futur investissement.

Pour les agences immobilières, la réalité virtuelle permet de gagner un temps précieux. En effet, en proposant une visite virtuelle, elles sélectionnent les clients réellement séduits par le bien pour passer ensuite seulement à une visite réelle de celui-ci.

Promoteurs et big data

La big data se met au service des promoteurs. Car les acheteurs souhaitent en savoir toujours plus, pas uniquement sur le bien qu'ils vont acquérir, mais sur son environnement.

Aussi les promoteurs souhaitent-ils aujourd'hui apporter des informations complémentaires capables de convaincre les acheteurs.

Cela concerne des données sur le revenu moyen du quartier, le taux de chômage, le montant moyen de la taxe foncière ou de la taxe d'habitation, la réussite dans les établissements scolaires non loin, etc.

Des annonces sur Facebook

Les réseaux sociaux font partie intégrante du web 3.0, il était incontournable pour les agences immobilières d'utiliser ces outils.

Facebook, notamment, avec sa publicité payante, est devenu un formidable moyen de communiquer. Capable de permettre de cibler au mieux les annonces, Facebook séduit les agences.

Selon l'âge, le lieu d'habitation, les centres d'intérêts, la profession, etc., elles diffusent des annonces de biens qui, potentiellement, correspondent aux att entes des internautes.

Des drones pour visualiser un environnement

Pour visualiser concrètement un quartier, l'utilisation de drones présente un intérêt non négligeable.

Une vue aérienne permet d'obtenir une vision parfaite de l'environnement global et de déterminer les éventuels points noirs.

Pour les grandes propriétés, c'est aussi une solution parfaite pour faire une première visite du bien et estimer le volume de celui-ci.

Parrot, un acteur incontournable sur le marché du drone, a même lancé une offre consacrée à l'immobilier qui permet notamment de déterminer, sur un immeuble, la vue offerte par chaque étage, un réel argument de vente pour les promoteurs.

A lire également :