Actualité

Marseille : la fièvre commerciale gagne le stade Orange-Vélodrome

Les terrasses du port

09/11/2017

Lancée en 1995, l’opération d’intérêt national Euroméditerranée a complètement modifié la façade portuaire de Marseille. Un programme de requalification urbaine qui a essaimé dans de nombreux quartiers de la ville. Nouveaux quartiers d’affaires et une offre de logements plus diversifiée s’accompagnent de la création de centres commerciaux pour dynamiser ces centres de vie. Le prochain en date sera le Prado sur la rue du même nom, à deux pas du stade Orange-Vélodrome. Etat des lieux.

Les Terrasses et les Docks à la Joliette

En plein cœur du périmètre d’Euroméditerranée, la Joliette accueille deux centres commerciaux d’envergure, mais à l’ambiance très différente. Les Terrasses du Port font office du navire du quartier. Ouvert en 2014, le centre géré par le groupe britannique Hammerson héberge 171 enseignes mass market, moyen/haut de gamme. Et de l’autre côté de la rue se trouvent les Docks Village. Ouvert en octobre 2015, le centre s’étend sur les 365 mètres de la rue intérieure de ces anciens entrepôts magnifiquement réhabilités : un marché biologique, des boutiques de mode très « hype » et des restaurants tendances. Ici, pas de franchise, mais des « concepts ». De quoi être élu « meilleur centre commercial du monde » en 2016 ! Un atout pour les quelque 3 500 salariés des étages supérieurs. Et pour les habitants du quartier.

Le Centre Bourse a fait peau neuve

A deux pas du Vieux-Port et de la Canebière, en face de la très commerçante rue Saint-Ferréol, le Centre Bourse a réussi l’exploit de pousser ses murs malgré un territoire restreint. Inauguré en 1977, ce centre commercial s’étend depuis sa rénovation en 2016 sur 39 900 m2. Porté par les deux locomotives que sont les Galeries Lafayette et la Fnac, il compte 73 enseignes qui accueillent 8 millions de visiteurs par an. Le symbole que le commerce continue de résister et permet de valoriser l’immobilier dans l’hyper-centre de Marseille. 

A l’est, la Valentine croît toujours

Les centres commerciaux de la Valentine s’étendent de part et d’autre de l’autoroute A50. Moteur du dynamisme de l’est de Marseille, dans le 11e arrondissement, la Valentine n’en finit pas de croître. La zone commerciale est née avec l’installation du Centre Valentine : 95 boutiques autour du Printemps et de la Fnac. Le groupe Casino a ensuite implanté une enseigne Géant de l’autre côté de l’A50 accompagné d’une galerie de 60 boutiques et restaurants. Le centre Grand V est venu ensuite enrichir l’offre grâce à ses 27 boutiques. D’autres enseignes ont profité de l’attrait de la zone : Cultura, Maisons du Monde, Ikea… Le lieu a tellement d’envergure que Decathlon y a ouvert en avril 2017 son plus grand magasin français. De même pour Lidl et son Lidl Loft inauguré en juillet 2017. Le marché immobilier de l’est de Marseille bénéficie de cette activité.

Bonneveine, un relooking pour rester dans le vent

Au sud-ouest de Marseille, les habitants du quartier Bonneveine jouissent de la proximité de la mer et des crêtes escarpées du Roy d’Espagne. Un petit « village » qui vit depuis 1983 autour de son centre commercial. Cœur de vie de Bonneveine, ce dernier s’est offert un lifting en 2014 pour ne pas perdre l’avantage face aux Terrasses du port ou aux Docks Villages. Belle initiative puisque le Centre Bonneveine attire 6 millions de visiteurs par an. Des visiteurs qui apprécient cette autre Marseille au son des cigales.

Le Prado, vitrine de Marseille au stade Orange-Vélodrome

Dernier centre commercial à ouvrir, le Prado sera inauguré avant l’été 2018. Dans la rue éponyme, aux pieds du mythique stade Orange-Vélodrome, ce centre de dernière génération s’étalera sur 5 étages et 23 000 m2. Un bijou d’architecture contemporaine en harmonie avec les courbes du stade. Exploité comme le Centre Bourse par Klépierre, il se présente comme la vitrine haut de gamme de la ville avec des enseignes prestigieuses et exclusives autour des Galeries Lafayette. Ainsi Wagamama, célèbre chaîne de restauration britannique spécialisée dans la cuisine asiatique ouvrira sa première unité à Marseille. Le Prado attend 7 millions de visiteurs à l’année. Parmi eux se trouveront sûrement les habitants du tout nouvel éco quartier qui se construit à deux pas.

A lire également :