20 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Le technopole Castres-Mazamet soutient le développement du sud du Tarn

Le technopole Castres-Mazamet soutient le développement du sud du Tarn

19/05/2015
Mis à jour le 13/02/2015

Avec ses activités très poussées autour du numérique, de la chimie fine et de la santé, le technopole Castres-Mazamet soutient l'attractivité du Tarn-Sud. Situé entre Barcelone, Montpellier et Toulouse, il devrait s'étendre encore sur le plateau du Causse.

Le technopole Castres-Mazamet au cœur du territoire

C'est un peu le triangle d'or. Barcelone, Toulouse, Montpellier et, dans ce secteur, le technopole Castres-Mazamet et ses 5 500 emplois, tous très qualifiés. Avec 200 hectares répartis entre la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) du Causse et le cœur de la communauté d'agglomération Castres-Mazamet, cet espace d'entreprises et de recherche se distingue par son environnement exceptionnel. Pour attirer les meilleurs chercheurs, le technopole met en avant son offre immobilière neuve. Parfaitement raccordé aux réseaux de nouvelle génération, proche des moyens de transport vers Paris ou le Sud-Ouest, l'immobilier d'entreprises est très attractif.

Le technopole, un pôle de compétitivité de haut niveau

Le technopole Castres-Mazamet s'est spécialisé dans la recherche autour de trois thématiques : la santé, le numérique et la chimie fine. Parmi les innovations sur lesquelles travaillent les scientifiques du technopole, les applications de « e-santé » sont en bonne place. Gestion de données médicales, technologies de prise en charge de la dépendance, domotique connectée pour un maintien à domicile des personnes en perte de mobilité… Tous ces développements peuvent être mis en application immédiatement dans l'hôpital qui a été bâti sur le pôle.

Le technopole Castres-Mazamet réunit des hauts potentiels

Même logique dans le domaine de la chimie avec le vaste plateau scientifique de 500m2 créé sur la ZAC du Causse Espace d'Entreprises. Cette zone accueille des sociétés de chimie-pharmacie, cosmétique et agroalimentaire. L'interaction entre toutes les composantes du technopole Castres-Mazamet – chercheurs, scientifiques, entrepreneurs – a permis au pôle de recherche de faire partie du réseau des Centres européens d'Entreprise et innovation et d'être une référence dans le domaine de la santé à domicile et de l'autonomie.

Contrôler le foncier pour renforcer l'attractivité du technopole

L'essor du technopole Castres-Mazamet et son attractivité grandissante ont incité les pouvoirs publics à prendre des mesures. Une extension de la ZAC du Causse a donc été votée par la Communauté d'Agglomération et validée par l'Etat début 2014. Cette décision permet notamment aux élus de maitriser le foncier et le coût de l'immobilier. Une obligation pour louer des bureaux à des prix raisonnables et ainsi accueillir de nouvelles entreprises innovantes sur le technopole.

Le Groupe Pierre Fabre s'installe au technopole

Sur ces terrains de la ZAC Causse Espace Entreprises, la Communauté d'agglomération et le technopole Castres-Mazamet veulent ouvrir un pôle chimie fine – bio – santé. Le futur site accueillera les laboratoires Pierre Fabre. L'extension se trouverait entre les voies de transport majeures que sont la rocade et l'aéroport de Castres-Mazamet. Les accès au technopole seront facilités pour les habitants de l'agglomération qui y travaillent. Le technopole a créé près de 1 500 emplois et attire autant d'étudiants, ce qui favorise un investissement immobilier à Tarbes en dynamisant le marché locatif.