2 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

La réalité augmentée au service de l’immobilier

immobilier réalité augmentée

08/06/2016
Mis à jour le 10/08/2016

La réalité augmentée est une technologie qui permet de projeter des éléments virtuels, dans un environnement réel. Elle se développe, et voit naître de nouvelles applications, notamment dans l’immobilier.

À partir d’une photo d’un appartement, il devient aisé de réaliser du home-staging virtuel. En modifiant la couleur d’un mur, en ajoutant de la décoration ou du mobilier, le bien immobilier devient personnalisé en quelques clics. Un acquéreur potentiel ou un candidat à la location peut par exemple insérer son canapé dans la photo du salon du bien immobilier qu’il visite.

L’agencement peut également être modifié. Un aperçu de la transformation d’une cuisine fermée en cuisine américaine devient alors possible sans attendre la réalisation de travaux.

Cette superposition d’éléments peut être en 2D, sur une photo par exemple, ou en 3D dans le cadre d’une visite virtuelle.

De plus en plus d’acteurs de l’immobilier s’équipent de ce type de solutions. Au-delà du gadget, cette fonctionnalité pousse l’acheteur ou le locataire à se projeter. Elle lui permet de prendre virtuellement possession des lieux. À défaut, il pourra se rendre compte plus vite que le bien immobilier ne lui correspond pas, sans faire perdre de temps au vendeur.

Dans le scénario d’achat d’un bien immobilier qui nécessite des transformations, il devient possible de visualiser, dès l’achat, le produit fini, soit l’allure que le bien aura après les travaux. Cela peut aider à choisir le bien le plus à même d’être modifié. Ces simulations peuvent également aider à estimer le montant des travaux à financer. S’il s’agit de travaux d’amélioration de la performance énergétique, ils sont désormais finançables par l’Eco PTZ, dès l’achat.

Du point de vue du vendeur d’un bien immobilier, la mise en avant de visuels enrichis peut permettre de soutenir un prix de vente en valorisant de manière concrète le potentiel du bien immobilier. Pour l’acquéreur ou le locataire, la réalité augmentée représente un outil d’aide à la décision.

À lire également :

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Dans le cadre de la réglementation de l’éco-prêt à taux zéro en vigueur au 1er janvier 2016 susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant de prêts destinés à financer uniquement des travaux, le prêt prendra la forme d’un prêt immobilier ou d’un prêt à la consommation en fonction de la nature de la garantie demandée par votre Caisse régionale.  Pour un prêt immobilier, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Pour un prêt à la consommation, vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires.