16 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Ile de La Réunion : les bienfaits de la nouvelle route du Littoral

Ile de La Réunion : les bienfaits de la nouvelle route du Littoral

20/05/2015
Mis à jour le 12/08/2015

Erigée sur pilotis, la nouvelle route du Littoral entend offrir une meilleure sécurité aux usagers et une plus grande fluidité de circulation aux Réunionnais. Lancé depuis 2010, le projet mobilise des investissements colossaux (1,66 milliard d'euros pour 12 km). Il représente de belles opportunités au niveau de l'emploi et de l'économie de l'île de La Réunion. L'impact attendu est de l'ordre de 4 500 postes directs et indirects créés.

Une route exposée aux houles et aux chutes de pierres

La route du Littoral actuelle, qui s'étend sur près de 13 km, a été mise en circulation en mars 1976. Du fait de sa proximité avec la falaise, elle est exposée à de fréquents aléas naturels (chutes de pierres, houle cyclonique, etc.), qui peuvent entraver ou suspendre la circulation. Au fil des décennies, la route du Littoral a fait l'objet de nombreux travaux de sécurisation, comme la pose de filets et d'écrans en gabions pour limiter les éboulements rocheux. La rendre praticable et sûre chaque jour demande des moyens humains et matériels conséquents et coûteux.

Un axe stratégique utilisé par 60 000 véhicules/jour

Environ 60 000 véhicules par jour empruntent la RN1, qui relie Saint-Denis à la Possession. Incontournable, cet axe principal et stratégique fait le lien entre le port de commerce, la capitale administrative et l'aéroport international Roland Garros. Ce trafic important sur la route du Littoral génère régulièrement des bouchons, sans compter les pannes et les accidents qui allongent les temps de trajet. S'avérant obsolète voire dangereuse selon le temps, l'ancienne route du Littoral va être remplacée par une nouvelle infrastructure routière plus sécurisée et fluide.

Un projet d'envergure sur l'eau

Le chantier de la nouvelle route du Littoral, qui a débuté en 2010, devrait durer 7 ans. Il est exceptionnel à l'échelle de l'île de La Réunion, à plusieurs niveaux : par son envergure, par les montants investis, mais aussi par ses retombées sur le marché de l'emploi et sur le tissu économique local. La Nouvelle Route du Littoral, construite sur pilotis, intègrera deux digues (1 km et 5,7 km) et un viaduc de 5,3 km. D'une longueur totale de 12,5 km, elle offrira 2 x 2 voies (3 voies au niveau du viaduc) conçues pour résister à des rafales de vent de 150 km/h et à des vagues de 10 mètres de haut.

L'objectif d'une telle construction est de renforcer la sécurité des usagers et de désengorger l'entrée de ville de Saint-Denis en évitant les bouchons. Le coût de cette nouvelle voie est estimé à 1,66 milliard d'euros. C'est à ce jour la route la plus chère de France.

La création de 4 500 emplois directs et indirects

Le chantier de la nouvelle route du Littoral s'inscrit dans la politique régionale de relance de l'économie locale. Il a pour ambition de créer de nouveaux emplois et de favoriser la formation des Réunionnais aux métiers du BTP, du transport et de la logistique. En tout 4 500 emplois directs et indirects sont attendus. Ce projet contribue ainsi au développement et à l'essor du tissu économique local, donc indirectement à l'investissement immobilier à La Réunion.