3 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Hautes-Alpes : les atouts d'un territoire

Hautes-Alpes

15/06/2016

S’il ne possède pas de grande agglomération comme ses voisins de la région Paca, le département des Hautes-Alpes ne manque pas d’attractivité. Pour preuve, depuis 2006 il connait la plus importante progression démographique de la région Paca selon l’Insee. Il faut dire que ce territoire dispose de nombreux atouts à commencer par un environnement naturel exceptionnel. Parc régional et national, forêts, rivières, lacs, montagnes, font partie de ce patrimoine unique. Le tourisme y est donc logiquement très développé. D’autres secteurs économiques y prospèrent et ajoutent à l’attractivité des Hautes-Alpes.

HAUTES-ALPES : UN PATRIMOINE NATUREL UNIQUE

A lui seul le slogan des Hautes-Alpes « Plus de 300 jours de soleil par an » a de quoi faire rêver plus d’un visiteur ou futur habitant. Outre le soleil, ce département abrite un patrimoine naturel exceptionnel. Les deux tiers du parc national des Ecrins sont situés sur son territoire, sans oublier la présence du parc régional du Queyras. De nombreux chemins de randonnée (6 800 km) permettent de découvrir cette nature sauvage, entre paysages forestiers et montagneux. L’hiver, les stations de ski (Orcières 1850, Serre-Chevalier, Vars-Risoul, etc.) permettent l’accès à un immense domaine skiable (1 400 km de pistes). Les Hautes-Alpes ce sont aussi 2 000 kilomètres de rivières et torrents sans oublier le lac artificiel de Serre-Ponçon, le deuxième plus grand d’Europe avec ses 3 000 hectares… A moins de 2 heures des plages de la Méditerranée.

LES HAUTES-ALPES ATTIRENT LES TOURISTES, MAIS PAS SEULEMENT

Avec de tels atouts naturels les visiteurs afflux en masse chaque année dans les Hautes-Alpes. Le tourisme est d’ailleurs la principale activité économique du département, avec 20 millions de nuitées par an et 1 milliard de chiffre d’affaires. Tombés sous le charme, certains n’hésitent pas à s’offrir une résidence secondaire dans les Hautes-Alpes, voire à s’y installer définitivement. Ils profitent ainsi d’un cadre de vie exceptionnel et d’une multitude d’activités de loisirs (ski, randonnée, parachutisme, rafting, escalade, etc.). Les Hautes-Alpes demeurent l’un des départements les moins peuplés de France (140 000 habitants), notamment du fait d’une faible urbanisation hormis à Gap, Briançon ou Embrun. Néanmoins le nombre d’habitants augmente depuis les années 1950, et cette tendance s’est renforcée au cours des dernières années. Les prix de l’immobilier dans les Hautes-Alpes demeurent raisonnables avec 2 200 €/m2 pour un appartement ancien, selon Notaires de France, contre 2 250 €/m2 en moyenne en France (hors Ile-de-France). Pour une maison ancienne, il faut compter en moyenne à peine plus de 200 000 €. De quoi attirer également de nouveaux habitants ou des investisseurs dans les Hautes-Alpes.

UNE ÉCONOMIE ATTRACTIVE DANS LES HAUTES-ALPES

L’importance voire la prépondérance du tourisme explique en partie un tissu économique très axé sur les TPE (très petites entreprises) et notamment l’activité liée au commerce. Pour autant, notamment autour de l’agglomération de Gap, d’autres secteurs se sont développés, à commencer par la filière aérienne dopée notamment par le saut en parachute très répandu dans la région. L’industrie agroalimentaire est également bien représentée (plus de 650 entreprises artisanales), tout comme l’industrie du bois et des énergies renouvelables (300 entreprises) qui profite pleinement des richesses naturelles d’un département qui présente un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale. Les Hautes-Alpes ne manquent donc pas d’atouts pour continuer à prospérer et attirer de nouveaux habitants.