Actualité

Grand Paris : le plan bus 2017-2020 validé

grand Paris bus 2017 2020

15/02/2017
Mis à jour le 23/03/2017

Les transports en commun sont un enjeu majeur dans le développement des métropoles. Paris a ainsi prévu d’agrandir le réseau de transports en commun ferré. Le Grand Paris Express fera ainsi sortir de terre une soixantaine de nouvelles gares. Pour les zones non desservies, la région Île-de-France vient de valider un plan bus qui complétera le Grand Paris Express.

Le réseau actuel de bus enregistre 5 millions de voyageurs par jour en Île-de-France, soit autant que le métro.

L’avenir est au déplacement multimodal

Plus que jamais, le déplacement multimodal sera la solution de demain dans le Grand Paris. Pour des raisons économiques et techniques, le réseau ferré ne peut desservir chaque quartier. Un réseau de bus vient donc le compléter, en profitant de la voirie existante.

L’offre de transports en commun est un des facteurs clefs de succès du Grand Paris. Pour que des habitants s’installent de plus en plus loin du centre, il faut que leurs déplacements soient facilités. 10.000 nouvelles places de parking « relais » près des gares sont ainsi prévues, afin de faciliter la combinaison « voiture + train ».

1000 bus supplémentaires en Île-de-France

Le plan bus 2017-2020 de la région Île-de-France prévoit la création de plusieurs dizaines de nouvelles lignes de bus. L'élargissement de la flotte de véhicules devrait passer de 9.500 à 10.500 bus, et une montée en gamme de la qualité de transport.

Pour inciter les Franciliens à les utiliser, les futurs autobus devraient être plus spacieux, plus propres, plus confortables, plus sûrs et plus numériques. Plusieurs expérimentations attestent de la volonté de moderniser radicalement le réseau de bus.

Par exemple, des bus autonomes ont été mis en service en phase pilote pour relier à Paris la gare d’Austerlitz à la gare de Lyon. Le Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF), qui pilote l’ensemble de l’offre des transports en commun, réfléchit également à l’usage de téléphériques urbains. Enfin, un plan vélo devrait également être divulgué par la région dans le cadre du Grand Paris.

Un paysage immobilier dessiné par l’offre de transport

Les nouvelles gares du Grand Paris Express ont valorisé les biens immobiliers situés à proximité. D’autres quartiers pourraient bénéficier d’une offre de transport en commun, qui devrait tirer vers le haut les prix de l’immobilier, bien que dans une moindre mesure.

Les investisseurs immobiliers ont clairement intérêt à suivre l’évolution de l’offre de transports en commun, qui change de manière radicale en Île-de-France. Ils peuvent ainsi mieux cibler le quartier de leur futur investissement locatif, tant sur le plan des nuisances que de l’accessibilité.

À lire également :

Retrouvez les programmes neufs de Crédit Agricole Immobilier Ile de France :