Actualité

Eco-quartier Thurot : toute la qualité de vie d’Haguenau

L'écoquartier Thurot

12/01/2018

Elle a bien changé, la caserne militaire de la ville de Haguenau. Abandonnée par l’armée en 2004 en raison d’une réforme de la Défense, les lieux ont laissé place à la construction d’un éco-quartier exemplaire.
La deuxième ville du Bas-Rhin a en effet décidé d’investir ces onze hectares pour en faire un lieu de vie urbain respectueux de l’environnement.
L’éco-quartier, dont les premiers logements ont été livrés dès la rentrée 2016, se déploie chaque jour un peu plus, et ce jusqu’en 2025.

Haguenau, une ville dynamique à deux pas de la métropole strasbourgeoise

Située à quelques encablures de la frontière allemande, Haguenau attire aussi bien des travailleurs frontaliers que des habitants de Strasbourg en quête de tranquillité en marge de la métropole.
La capitale alsacienne ne se trouve en effet qu’à une demi-heure en voiture.
Reliée à Strasbourg par l’autoroute A4 (30 km), cette commune de 36 000 habitants est par ailleurs très bien desservie par le train, qui relie la préfecture du Bas-Rhin en moins d’une demi-heure.
Haguenau attire aujourd’hui les ménages avec ou sans enfants en raison de sa taille humaine, qui permet de faire la majorité de ses déplacements à pied ou à vélo : un réseau de 35 km de pistes cyclables maille ainsi l’agglomération.
Nous y trouvons également quatre lignes de bus régulières et deux stations d’auto-partage.

Un éco-quartier articulé autour d’un parc

Ville verte – à l’image de sa vaste forêt de 21 000 hectares, Haguenau a souhaité préserver son environnement naturel avec l’éco-quartier Thurot. L’ancienne caserne militaire se déploie ainsi autour d’un parc qui s’étend sur un hectare d’est en ouest.
Un prolongement du parc de l’Horloge où se croisent plusieurs itinéraires piétons et cyclistes. Bassin, pelouse et jeux pour enfants s’y côtoient.
Les bâtiments à taille humaine le bordent de part et d’autre : l’éco-quartier abrite ainsi près de 700 logements, dont une majorité sera livrée courant 2018.
Le projet inclut une résidence senior de 80 logements – la plus importante du Bas-Rhin, un groupe scolaire, un gymnase, une résidence junior (pour les étudiants en alternance) ainsi qu’un CIO et un institut de formation en soins Infirmiers.
De quoi apporter de la vie et de la jeunesse au quartier !
Commerces, services et équipements ne sont pas oubliés, pour faire de ce secteur un lieu de vie répondant à toutes les attentes de ses résidents.
Il accueille par ailleurs deux nouveaux arrêts de bus, un parking souterrain de 300 places, une agence Pôle Emploi et le nouveau Palais de Justice, qui a ouvert ses portes en 2015.

Le patrimoine de la caserne militaire mis en valeur

Qui dit éco-quartier dit éco-performances : cela commence évidemment par le choix de chauffer les bâtiments en hiver grâce aux énergies renouvelables.
Par ailleurs, si l’immobilier neuf prime dans ce projet urbain ambitieux, la mémoire du site militaire n’est pas balayée pour autant : plusieurs bâtiments de l’ancienne caserne ont été réhabilités.
La résidence junior, l’IFSI, le Palais de justice et les locaux de Pôle Emploi y prennent place, conjuguant neuf et ancien avec un résultat donnant du cachet à l’éco-quartier Thurot.

A lire également :