2 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Eco-Vallée : le projet le plus ambitieux de la Côte d’Azur

Eco-vallée côte d'Azur

07/10/2016

L’Éco-Vallée est un projet urbain visant à dynamiser le développement de la métropole Nice Côte d’Azur. Ayant reçu le statut d’Opération d’intérêt national (OIN), ce projet accompagne la mutation économique et sociale du territoire. Il est soutenu par l’Etat, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le département des Alpes-Maritimes, la communauté urbaine de Nice et les acteurs économiques locaux, pour un budget total estimé à 380 millions d’euros.

L’Éco-Vallée, un projet déjà en route

Le projet de l’EPA Plaine du Var s’étend sur près de 30 ans, pour atteindre, à terme :

  • une surface de 10 000 hectares (dont 450 urbanisés) ;
  • la construction de 4 400 nouveaux logements ;
  • la création de 50 000 emplois.

Le but : favoriser la mixité fonctionnelle, sociale et urbaine. Parmi les projets d’infrastructures et d’équipements, quatre opérations ont déjà été lancées :

  • le Grand Arénas, extension du quartier d’affaires existant, limitrophe de l’aéroport Nice-Côte d’Azur. Dynamique, innovant et éco-exemplaire, ce quartier de 50 hectares proposera 2 000 logements,  22 000 emplois supplémentaires, ainsi qu’un parc des expositions de 75 000 m2 (dans un premier temps) ;
  • le pôle technologique Nice-Méridia, espace de développement et de formation dans les secteurs de l’environnement, de la santé, des services mobiles et de la croissance verte, en synergie avec le campus de Sophia Antipolis. Sur 24 hectares, 2 500 logements et 5 000 emplois sont prévus ;
  • la plateforme agroalimentaire de La Baronne, où sera déplacé le Marché d’intérêt national de Nice sur 25 hectares, entre les communes de La Gaude et de Saint-Laurent-du-Var ;
  • la zone d’activités industrielles et artisanales du Vallon de Roguez, au nord de la Plaine du Var, à cheval sur Castagniers et Colomars. 200 emplois sont prévus.

En parallèle, d’autres projets verront le jour pour structurer l’Éco-Vallée, comme le Campus Régional d’Apprentissage, l’Institut Méditerranée du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable. La réalisation la plus spectaculaire est sans doute l’Allianz Riviera, le stade de l’OGC Nice qui a accueilli des matchs de l’Euro 2016.

En intégrant 4 400 logements diversifiés à son plan d’urbanisme, l’Éco-Vallée offre d’ores et déjà des opportunités attractives pour des investissements immobiliers, au cœur de ce qui deviendra un pôle d’innovation majeur sur le plan national.

Eco-Vallée : développement économique, approche écologique

Si le projet est ambitieux pour la métropole comme pour le département, il vise également à démontrer que le développement économique peut s’allier à la préservation et à la valorisation du capital écologique. En cela, l’Éco-Vallée accompagne la mutation de la Côte d’Azur pour en faire un territoire toujours plus innovant et attractif, tout en renouant avec les atouts naturels du littoral azuréen, dans le cadre d’une urbanisation responsable. Une manière d’inscrire l’indispensable développement économique au cœur du paysage, en diversifiant l’urbanisme et en optimisant les dépenses énergétiques.

Dans un bassin d’entreprises, d’emplois et d’innovation déjà intense, le projet de l’EPA Plaine du Var va dynamiser l’activité et lui offrir des infrastructures à la mesure des ambitions économiques, et écologiques, du territoire. Ce qui fera de l’Éco-Vallée un endroit où l’on aura envie de vivre autant que de travailler, un lieu propice à l’investissement immobilier sur la Côte d’Azur.