5 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Boulogne-Billancourt : après Renault, la réhabilitation de l’île Seguin

réhabilitation île seguin

12/09/2016

Au sud de Boulogne-Billancourt, un vaste projet d’aménagement vise à transformer plus de 10 % du territoire communal, soit 74 ha répartis entre le « Trapèze », l’île Seguin et le quartier Pont de Sèvres. Les opérations, confiées à la SAEM Val de Seine Aménagement, ont pour objectif d’urbaniser l’ancienne friche industrielle laissée par Renault, avec la création d’un nouvel espace mêlant fonctions urbaines et développement d’équipements culturels de rayonnement national et international. Cette réhabilitation ambitieuse est l’un des territoires en émergence les plus importants d’Île-de-France. Les travaux doivent être achevés d’ici 2023.

Seguin – Rives de Seine : un aménagement déjà en chantier

Le projet Zac Seguin – Rives de Seine se divise en trois secteurs :

  • le premier, celui du Trapèze, sur les rives de la Seine, représente 37,5 ha : ce secteur mixte accueillera des logements, des bureaux, des commerces, des équipements publics et des espaces verts. La partie ouest a déjà été livrée ; la partie est doit être achevée courant 2016 ;
  • le deuxième est l’île Seguin, avec ses 11,5 ha : l’île a été choisie pour devenir le futur pôle international d’innovation, dédié à  la culture et à l’économie créative ;
  • le troisième est le quartier Pont de Sèvres, fort de 25 ha : le projet a pour but de désenclaver et d’embellir cette Zone Urbaine Sensible à l’aide de nouveaux espaces publics et d’une présence commerçante renforcée.

Répartis sur ces trois secteurs, plusieurs projets emblématiques sont en train de voir le jour, notamment la Cité musicale (achèvement fin 2016), imaginée par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines, un centre culturel qui s’adressera à tous les habitants des Hauts-de-Seine. Et la future gare Pont-de-Sèvres, desservie par le Grand Paris Express, œuvre de Jean-Marie Duthilleul, prévue pour 2022 ; elle mettra La Défense à 13 minutes et l’aéroport d’Orly à 28 minutes.

Donner une seconde vie à un territoire unique

Le projet Zac Seguin – Rives de Seine promet de valoriser l’immobilier à Boulogne-Billancourt autour de ce secteur. Depuis que Renault a quitté le Trapèze à la fin des années 1990, laissant derrière lui une friche industrielle de 52 ha, la ville ambitionnait de réaménager cette vaste zone via un projet d’urbanisation cohérent. Pour Boulogne-Billancourt (117 000 habitants), commune francilienne la plus peuplée après Paris, mais qui ne peut plus s’étendre géographiquement, l’enjeu est d’importance : le projet verra la construction de près de 930 000 m2 de bâtiments (partagés entre habitations, bureaux, équipements, activités et commerces) et de 20 ha d’espaces verts. Des crèches, des haltes-garderies, des groupes scolaires et un gymnase verront le jour, entre autres équipements. Des pistes cyclables, des passerelles piétonnes et des parkings publics viendront adoucir la circulation. En tout, ce sont quelque 13 000 habitants supplémentaires, dans 5 800 nouveaux logements, et plus de 10 000 emplois qui sont attendus.