Actualité

Analyse du Crédit Agricole sur les prix de l’immobilier

prix immobiliers analyse Crédit Agricole

28/04/2016
Mis à jour le 16/06/2016

La cellule d’études économiques du Crédit Agricole a publié, début d’année, une analyse et des perspectives pour l’année 2016 sur le marché immobilier. Cette analyse se base sur les résultats de l’année 2015, qui a été particulièrement positive. Les transactions ont ainsi progressé de 15% dans l’ancien, et de 17% dans le neuf, avec des volumes proches des pics historiques de 2006-2007. Près de 795 000 transactions ont eu lieu en 2015. Des chiffres proches de ceux de 2006-2007 où 815 000 ventes avaient été conclues à l’année.

L’enquête menée auprès des professionnels de l’immobilier par l’institut de sondage CSA, fin 2015, apportait des indicateurs qui laissaient présager d’un tel bilan. Ils étaient en effet 67% à être optimistes pour 2016 et 73% à avoir atteint leurs objectifs commerciaux en 2015.

Pour 2016, les analystes du Crédit Agricole prévoient une meilleure dynamique des transactions du marché immobilier neuf (+10%), stimulé par le Prêt à Taux Zéro renforcé. Pour le marché immobilier ancien, ils prévoient en revanche un léger recul de 5% du volume de transactions.

En ce qui concerne les prix de l’immobilier, ils prévoient une baisse de 1 à 2% dans l’ancien tandis que les prix neufs devraient rester plutôt stables. Derrière ces chiffres et ces tendances se cachent parfois des éléments plus contrastés. En zones rurales, les prix immobiliers ont ainsi d’ores et déjà chuté de 20 à 40%.

Les analystes du Crédit Agricole tiennent compte de facteurs économiques négatifs, qui devraient perdurer sur 2016. Il s’agit notamment d’une croissance économique assez faible estimée à 1,2%, et d’un taux de chômage qui, bien que stable, reste élevé.

Les prévisions pour l’année 2016 varient quelque peu entre le point de vue des professionnels de l’immobilier, des notaires, ou ici des banquiers, mais les tendances annoncées sont homogènes.

À lire également :