Actualité

Amiens future capitale du stockage de l’énergie !

amiens hub stockage de l'énergie

30/12/2015
Mis à jour le 03/03/2017

En 2016 la ville d’Amiens inaugure le Hub, une structure ultra moderne qui accueillera à terme 150 chercheurs sur le stockage de l’énergie. Amiens va ainsi devenir la capitale de la batterie électrique et une référence mondiale dans un secteur clé du progrès technologique. Vingt-deux millions d’euros sont investis pour ce bâtiment qui fera partie intégrante de l’université de Picardie Jules Verne. Plate-forme d’échanges scientifiques le Hub témoigne du dynamisme de la Picardie en général et de la ville d’Amiens en particulier. La première pierre de ce bâtiment de 5 000 m2 a été posée en mai 2015.

LE HUB D’AMIENS UN OUTIL FORMIDABLE POUR DES RECHERCHES FONDAMENTALES

Dans notre société moderne, l’énergie est un élément clé. Sans énergie, rien n’est possible. Dès lors, la question de son stockage se pose avec de plus en plus d’acuité. Des smartphones aux voitures électriques en passant par une vaste gamme d’appareils, les batteries sont devenues un enjeu majeur pour l’industrie. Augmenter leur capacité, tout en respectant de plus en plus l’environnement est un véritable défi technologique. Le Hub d’Amiens est une structure qui sera entièrement dédiée à la recherche sur le stockage de l’énergie. C’est peut-être en Picardie que sera inventée la batterie de demain ! Le Hub, bâtiment de 5 000 m2, dont la première pierre a été posée, le 28 mai 2015, ouvrira ses portes en 2016. Avec cet outil, Amiens deviendra la capitale française du stockage de l’énergie.

LE RÉSEAU RS2E VA OCCUPER LE HUB D’AMIENS

Le Hub d’Amiens prend place sur le campus de l’université de Picardie Jules Verne et il est rattaché à son pôle sciences. Dans ces locaux flambants neufs, conçus par le cabinet d’architectes Nickl & Partner, vont s’installer les équipes du réseau RS2E. Celui-ci a été fondé par le professeur Tarascon, professeur au Collège de France et chercheur au LRCS (Laboratoire de Réactivité et de Chimie des Solides). Le réseau RS2E se positionne à la pointe de la recherche. Il réunit 3 établissements publics (IFPEN, INERIS, CEA), 17 laboratoires appartenant à des universités ou au CNRS. Les industriels, conscients de l’enjeu majeur que constitue le stockage de l’énergie, sont également présents. Pas moins de 13 grandes entreprises ont ainsi intégré le réseau, dont Total, Airbus Group, Renault, Alsthom, Zodiac Aerospace, etc.

LE HUB D’AMIENS VA RÉUNIR  150 CHERCHEURS ET UN ÉQUIPEMENT ULTRA-MODERNE

Amiens Métropole, consciente des retombées économiques et de la notoriété que le Hub lui a apporté, a cédé les terrains pour la construction du Hub. Près de 22 millions d’euros ont été investis pour qu’il voit le jour. La région Picardie est le principal financeur (15 millions), le reste étant à la charge du département de la Somme (4,2 millions) et de l’Etat (2,5 millions). Les premiers à investir les lieux seront 80 chercheurs du LRCS (Laboratoire de Réactivité et de Chimie des Solides). Ils seront ensuite rejoints par d’autres membres du réseau RS2E et, à terme, 150 personnes travailleront au sein du Hub d’Amiens. Sur place, ils bénéficieront d’un environnement particulièrement propice à la recherche. Le Hub est en effet un bijou technologique nanti d’un matériel ultra performant. A terme, il ambitionne de devenir un véritable MIT (Massachusetts Institute of Technology) à la française, soit une référence internationale en ce qui concerne la recherche scientifique.